Le brâme du cerf

Le brâme du cerf
Le brâme du cerf

 

C’est un cri rauque, d’une incroyable puissance. Un terrible meuglement venu du fond des âges, qui résonne dans la forêt endormie.

 

Là-bas, dans la clairière près de l’étang ourlé de brume, un mâle renverse ses bois en arrière et gueule ouverte à la lune, lance un avertissement à ses rivaux. Il est ici chez lui.

La harde d’une dizaine de femelles peureuses, lui appartient exclusivement. Avis aux amateurs !

 

Ce mâle dominant, à l’impressionnante musculature, brame pour marquer son territoire.

Son cri, que l’on nomme le raire, est un moyen d’exprimer sa puissance, un défi. La seul intensité du son peut suffire à dissuader d’autres mâles, plus jeunes, mais tenaillés eux aussi par l’envie de se reproduire, d’approcher du secteur.

 

Pour achever de borner son domaine, le cerf surexcité urine abondamment. Il se frotte aussi aux arbustes pour les imprégner des odeurs fortes sécrétées par ses glandes.

 

Il ne refuse jamais le combat pour mater un jeune prétendant. Bois contre bois, les deux cerfs peuvent se battre jusqu’à l’aube. Les chocs impressionnants des ramures retentissent alors dans la futaie.

 

Le match nul est impossible.

 

Un des deux lutteurs doit céder et abandonner la place, peut-être grièvement blessé. L’issue est parfois dramatique lorsque les bois des deux rivaux s’enchevêtrent. Mais souvent les jeunes ne se sentant de taille à relever le défi, refusent l’affrontement. Ils restent prudemment à distance et attendent des jours meilleurs. Leur tour viendra.

 

La place est libre pour le cerf dominant. Dans huit mois, les biches mettront au monde un petit faon, au pelage brun pâle tacheté de blanc. Elles allaiteront leur rejeton pendant sept mois environ, en prenant soin de rester dans les zones fourrées où personne ne viendra les déranger.

 

Nom de l’animal suivant son âge :

0

6

mois

1

an

2

ans

3

ans

Faon Hère Daguet 2ème tête 3ème tête

 

Extrait de pierre VERDET – SUD OUEST

 

Pour entendre la brâme du cerf, rendez-vous sur le site du musée Benoist, qui organise des sorties nocturnes au mois de septembre.

Vous pouvez imprimer votre bulletin d'inscription, le remplir et préparer votre règlement (n'oubliez pas pour les pédestres d'ajouter 1€ de gobelet, qui vous seront restitués si vous rendez le gobelet), votre passage n'en sera que plus rapide le Jour J !

2017 Bulletin Inscription + Règlement.do
Document Microsoft Word 50.5 KB

Le chêne au Duc c'est :

- 6 mois de préparation

- 70 km de sentiers fléchés/défléchés dans le week-end
- 130 à 140 bénévoles
- 2000 flèches pour le balisage des parcours
- 10 postes de commissaires
- 6 postes de ravitaillement
- 2 camions d'assistance
- 8 VTT d'assistance
- des secouristes sur site et en forêt

- 1500 participants en moyenne depuis 2004

- 2000 saucisses

- 150 kg d'oranges et 100 kg de bananes

- 900 litres d'eau

- ....